Être parent aujourd’hui, tout un défi !

Être parent aujourd’hui, tout un défi !

Tout d’abord, je tiens à préciser que je suis parent et qu’éduquer des enfants au Québec durant les années 1970 et 1980, selon moi, était beaucoup plus « simple » que ce n’est le cas aujourd’hui. Être parent, c’est reconnu, n’a jamais été un rôle facile à jouer, mais aujourd’hui les défis se sont multipliés. Autre élément important à partager avec vous, il est beaucoup plus facile d’écrire sur l’éducation ou même être « coach » pour d’autres parents que d’éduquer ses propres enfants.

« Donc, en partant, je tiens à lever mon chapeau
à tous les jeunes parents d’aujourd’hui »

 

Le déclencheur

Ce qui m’a incité à écrire ce texte, c’est l’émission Parents sous observation, à Canal Vie. Une belle émission, mettant en scène des parents et des enfants dans diverses situations familiales. On y fait le tour de la réalité familiale, de la réalité parentale d’aujourd’hui : sortie au restaurant et chamaille des enfants, attitudes des autres clients ou personnes n’intervient ; la question de cohérence dans le couple au niveau des règles ; la question épineuse de la dépendance aux jeux électroniques, aux tablettes ; le point de vue des parents sur les règles à la maison et ailleurs ; le point de vue très éclairant de spécialistes au niveau familial.

Mille et une situations qui présentent des défis aux parents

Le défi pour les parents de faire équipe ensemble. L’un des grands défis pour les parents est de faire équipe et de partager les mêmes valeurs. Chaque parent dans le couple a son histoire familiale, ses croyances et ses valeurs. Pour la « sécurité » des enfants, il est essentiel que le couple s’entende sur les valeurs, les incontournables.

Le défi d’établir des règles, des limites et des conséquences en étant constant. Vivre en société, grandir, se développer et s’épanouir pour des enfants et des adolescents, demande de grandir dans un environnement qui offre un cadre avec certaines libertés, mais également des limites et des conséquences lorsque ces « règles » ne sont pas respectées. C’est très clair au niveau de la recherche sur les styles parentaux. Les deux types de styles qui nuisent au développement des enfants et des adolescents ce sont le style « permissif » ( peu ou pas de règle – peu ou pas de conséquence) et le style « autoritaire » (trop de règles, rigidité et obéissance sans esprit critique). Le style idéal est « démocratique » un équilibre entre les deux autres styles.

 Accepter de déplaire à ses enfants par amour pour eux. Aimer c’est accepter de déplaire, de mettre des limites et d’appliquer des conséquences, lorsque nécessaires.

Mettre des limites à l’utilisation des « écrans » tablette, iPhone, console de jeux, etc. L’émission a donné beaucoup de place à la question des « écrans » jeux, tablettes, téléphone intelligent, etc. C’est vraiment un problème actuellement dans les familles, être « accro » aux écrans – aux jeux… Au point où cela peut nuire aux relations familiales… on ne se parle plus… Donc, grande importance de mettre des limites dans les heures d’utilisation des écrans et de faire participer les enfants et les adolescents à l’établissement de ces règles.

Comme observateur et témoin, intervenir. L’émission présente une scène ou des enfants sont au restaurant et se chamaillent et vraiment dérangent tous les clients du restaurant; une autre scène ou un enfant de 10 ou 11 ans passe son temps à faire un bruit strident avec son sifflet où la mère n’intervient pas (elle prise au téléphone) et personne d’autre autour n’intervient. Finalement, un homme enlève le sifflet au jeune pour qu’il cesse de faire ce bruit. Certains témoins le félicitent et d’autres n’en reviennent pas. Ici pas question d’appliquer le dicton africain : « ça prend tout un village pour éduquer un enfant ». C’est vrai que c’est délicat d’intervenir auprès des enfants des autres…, mais il me semble qu’il est possible d’intervenir en soutenant le parent… comme citoyen on a une certaine responsabilité dans l’éducation des « autres enfants »…

Pour ceux qui sont intéressés, dans mon livre : Comprendre l’apprentissage pour mieux éduquer (2015), je présente dans le chapitre 10 Comme parents, comment favoriser des apprentissages chez nos enfants, divers principes éducatifs issus de la recherche.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *