Psychoéducation VS Psychothérapie

Préambule
Voici un article qui présente une réflexion  sur la différence entre la psychoéducation (intervention psychoéducative) et la psychothérapie. Cette réflexion n’engage que moi comme auteur et aucunement l’OPPQ ou l’OPQ ou ses membres.

L’origine de cette réflexion fut déclenchée par un échange sur le réseau courriel de l’OPPQ. à la fin janvier 2016. Cet échange m’a stimulé à écrire le présent article.

Le champ d’exercice des psychoéducateurs

http://www.ordrepsed.qc.ca/fr/grand-public/pl21/

« L’exercice de la psychoéducation consiste à évaluer les difficultés d’adaptation et les capacités adaptatives, déterminer un plan d’intervention et en assurer la mise en œuvre, rétablir et développer les capacités adaptatives de la personne ainsi que contribuer au développement des conditions du milieu dans le but de favoriser l’adaptation optimale de l’être humain en interaction avec son environnement. L’information, la promotion de la santé, la prévention du suicide, de la maladie, des accidents et des problèmes sociaux font également partie de l’exercice de la profession auprès des individus, des familles et des collectivités. »

Définition de la psychothérapie selon L’OPQ

http://www.ordrepsy.qc.ca/fr/public/la-psychotherapie/definition-de-la-psychotherapie.sn

Au Québec, la loi définit ainsi ce qu’est la psychothérapie :

Un traitement psychologique pour un trouble mental, pour des perturbations comportementales ou pour tout autre problème entraînant une souffrance ou une détresse psychologique qui a pour but de favoriser chez le client des changements significatifs dans son fonctionnement cognitif, émotionnel ou comportemental, dans son système interpersonnel, dans sa personnalité ou dans son état de santé. Ce traitement va au-delà d’une aide visant à faire face aux difficultés courantes ou d’un rapport de conseils ou de soutien.

Il existe d’autres interventions qui s’approchent de la psychothérapie mais qui n’en sont pas. Pour éviter de confondre ces interventions avec de la psychothérapie, le règlement de l’Office des professions sur la délivrance du permis de psychothérapeute en énumère un certain nombre et en donne une définition précise.

L’OPQ présente diverses interventions qui ne sont pas de la psychothérapie

http://www.ordrepsy.qc.ca/fr/public/la-psychotherapie/interventions-qui-ne-sont-pas-de-la-psychotherapie.sn

  • La rencontre d’accompagnement
  • L’intervention de soutien
  • L’intervention conjugale et familiale
  • L’éducation psychologique
  • La réadaptation
  • Etc…

Mes réflexions sur la psychothérapie et la psychoéducation

La psychothérapie  

J’ai personnellement une « longue expérience » non comme psychothérapeute, mais comme utilisateur de la psychothérapie et bien entendu comme psychoéducateur. J’ai eu l’occasion de vivre différentes formes de psychothérapie: lors de ma formation en psychoéducation  – approche psychanalytique avec le Dr Voyer (psychiatre); approche en psychologie dynamique avec le Père Noel Mailloux; approche en bioénergie, analyse transactionnelle,  et différentes autres approches.

Ce qui me semble  caractéristique de la psychothérapie, du moins en référence à mon savoir expérientiel, c’est que la plupart du temps, le mode utilisé est le verbal, la pratique réflexive, parfois l’utilisation du jeu de rôle, des exercices et des devoirs à faire. Favoriser la conscience de la personne concernant ses émotions, les moyens qu’elle utilise, etc.

Habituellement, le psychothérapeute écoute la personne présenter son vécu et par des questionnements et les réflexions, guide la personne à devenir consciente de son vécu et de comment arriver à améliorer sa situation. L’aspect verbal, de réflexion, de liens de causes à effets est souvent présent.

Des exemples de psychothérapies classiques sont présentés dans deux séries d’émission de TV : Au secours de Béatrice et En thérapie.

L’approche psychoéducative, l’intervention psychoéducative

Afin de mieux saisir les caractéristiques propres à la psychoéducation, je fais référence à ses origines. Qu’elle était la vision de la psychoéducation par leur créateur (Gendreau et Guindon, entre autres)

À ma connaissance, la création de la profession « d’éducateur » de « psychoéducateur » au départ, par Gendreau et Guidon, était de voir au développement d’une nouvelle sorte de « psychologue ». Un praticien qui se rapprocherait de la réalité vécue par les personnes à aider. Un professionnel qui utiliserait et appliquerait la psychologie et la pédagogie  (psychopédagogue) en accompagnant directement la clientèle. À cette époque, l’approche était fortement influencée par le constructivisme piagétien : on apprend en expérimentant, en étant en interaction avec son environnement. L’aidant, le professionnel s’intègre dans cet environnement et l’utilise. C’est la référence au vivre avec, au vécu partagé, à l’organisation du milieu, à l’utilisation de l’activité d’apprentissage.

Bien entendu, avec le temps et la réalité des conditions de travail des psychoéducateurs et des types de missions des milieux (scolaire, de santé, etc.) les façons de faire ont changé.

À mon avis, les fondements cependant ne devraient pas changé

  • Le développement d’une relation significative avec la clientèle
  • La référence à l’environnement (le milieu), l’entourage (forces et vulnérabilités)
  • La référence à la réalité, au vécu pratique de la personne et aux actions à réaliser
  • Le souci d’apprentissage par les défis bien dosé, etc.

Je crois que ces quelques fondements peuvent se réaliser de multiples façons

  • Seulement par des rencontres individuelles ou en groupe à la condition de faire des liens avec  le vécu et l’environnement de la personne, ou
  • En accompagnant directement la clientèle (vécu partagé)
  • Par l’entremise de mise en situation, de jeu de rôle, d’activités psychoéducatives

Où j’en suis présentement

Psychothérapie et intervention psychoéducative (psychoéducation) sont deux « mondes » différents et complémentaires.

La psychothérapie navigue dans l’univers « psychique » , le mental, la santé mentale en utilisant le verbal, la cognition, l’analyse réflexive, la rétrospection, etc. – bien entendu, ici il y a beaucoup de nuances à faire selon les approches (cognitive comportementale, humaniste, béhavioriste, etc.)

La psychoéducation est avant tout centré sur la réalité de l’adaptation, l’identification de ce qui favorise et défavorise cette adaptation à la réalité; sur la construction ou la reconstruction par apprentissage de ce vécu dans cette réalité. L’environnement (le milieu) est l’un des outils important…

Commentaire

Bonjour M. Potvin, 

En tant que psychoéducatrice qui travaille à l’étranger et qui plus est, pour confondre encore plus les choses, membre de l’ordre des psychologues là-bas, merci pour ce texte!! C’est un bon résumé et j’ai bien apprécié! 

Au plaisir, 

Emilie Leclerc, 
psychoéducatrice et psychologue à Sao Paulo, Brésil

 

 

 

3 réflexions au sujet de « Psychoéducation VS Psychothérapie »

  1. Merci ! Je veux l’explication des différences et des similitudes entre le travail des psychologues, des psychiatres, des psychianalystes, des psychoéducateur et des psychothérapeutes. C’est urgent! Merci d’avance!

  2. Bonjour Jams François, je n’ai pas ce genre d’étude, mais voici ce que j’en comprends -Perspective du Québec:
    -Psychologue: un profession avec un Ordre professionnel et des actes réservés en évaluation (problème de santé mentale, intelligence, etc..) certains psychologue pratique la psychothérapie (voir l’article ce qu’est la psychothérapie)
    -Psychiâtre: Médecin spécialisé en santé mentale – peut prescrive des médicaments pour la santé mentale – certains pratique la psychothérapie
    -Psychanalyse – médecin ou non, mais formé à l’approche psychanalytique comme forme de psychothérapie – la psychanalyse est une approche de psychothérapie
    -Psychoéducateur – Formation québécoise avec un Ordre professionnel qui demande un niveau de maîtrise universitaire – certain psychoéducateur ou psychoéducatrice pratique en privé la psychothérapie – voir l,article sur la Psychoéducation
    -Psychothérapeute – c,est une pratique,un type d’intervention pratiqué par différentes profession (psychologue, psychoéducateur, psychiâtre, travailleur social) qui demande une formation spécialisé en psychothérapie et qui est accrédité par l’Ordre des psychologues.

  3. Merci infiniment M. Potvin
    Je suis psychologue dans mon pays d’origine et la Psychoeducation est un nouveau sujet d’étude pour moi dans ce temps ci!!!
    C’est plus facile comprendre les particularités d’un thème lorsque nous avons des points qu’on connaît d’avance pour nous baser .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *