Approche systémique ???

Approche systémique ???

Je réalise présentement un projet d’écriture, de recherche personnelle sur Qui sommes-nous? Nous les êtres humains? Dans le cadre de mes lectures pour le sujet, j’ai revisité les fondements de notre organisme Le corps humain surtout le cerveau. J’ai pris conscience, mais pourtant je le  savais, que notre organisme est composé de plusieurs systèmes (digestif, circulatoire, respiratoire, nerveux, etc.) et que tous ces systèmes travaillent en collaboration, chacun sa spécialité, mais aucun vraiment isolé. L’équilibre de notre organisme que l’on nomme l’homéostasie est constamment « maintenu ».

Depuis longtemps en psychoéducation, entre autres, on adhérait à l’approche systémique. Gendreau avec son modèle de la structure d’ensemble, les composantes d’un milieu, d’une activité, prônait l’interaction entre les systèmes.   Depuis quelques années, en éducation on fait référence à l’approche écosystémique, par exemple, à la relation École-Famille-Communauté. Du côté de la persévérance scolaire et de la lutte au décrochage scolaire, on a mis l’accent sur l’implication des différents acteurs et des différents systèmes (école – parents – communauté – citoyens). Certains écrits parlaient des Alliances éducatives. Le slogan trop abondamment utilisé (un proverbe africain) disait : « Ça prend tout un village pour éduquer un enfant ».

Personnellement j’étais un peu réticent à la « surutilisation » de cette approche « systémique » craignant qu’on « s’éparpille » et que l’on soit en fin de compte moins efficace. Quand un problème appartient à tout le monde, il risque de n’appartenir à personne.

Mes lectures sur le corps humain, le cerveau et ses composantes, sur l’interaction des systèmes et leur inter collaboration m’a fait réfléchir. Je me suis dit, la nature, les organismes vivants, agissent d’une façon efficace par l’interaction et la collaboration entre tous les systèmes. Et c’est efficace.

Alors, j’en suis arrivé à penser que si la nature, les organismes vivants utilisent l’approche « systémique » et que c’est efficace, alors, en éducation et en psychoéducation ce devrait être une approche à recommander. Je reste cependant prudent malgré tout.

Potvin, P. (2009). La réussite éducative et la prévention du décrochage scolaire : une responsabilité partagée entre l’école, les parents et la communaté. Présentation au 10e symposium québécois de recherche sur la famille. Trois-Rivières. 29-30 cotobre 2009.
É-F-C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *