Mes Valeurs

Les valeurs

Une partie de cet article puise dans mon livre : Comprendre l’apprentissage pour mieux éduquer. Une approche psychoéducative. Collection psychoéducation. Béliveau éditeur. 2015.  Le chapitre 8 : L’apprentissage, les valeurs, les croyances et les attitudes. Comprendre l’apprentissage

Qu’est-ce qu’une valeur?

Une valeur est ce que l’on considère comme très important dans notre vie. Ce que l’on valorise le plus. Ce pour quoi on est prêt à combattre, ce qui nous tient à cœur — l’autonomie, la liberté, la justice, la réussite, la sécurité, etc.

Les valeurs sont considérées dans la plupart des recherches comme le fondement des opinions et des comportements des individus et des groupes. Elles orientent les actions (Pronovost et Royer, 2004).  En plus de répondre à des besoins fondamentaux de l’être humain, les valeurs résultent non seulement d’une pression individuelle interne (besoin), mais aussi de l’influence de la société et des institutions (Legendre, 2005).

Nos valeurs concernent ce que nous considérons comme très important pour nous.  Elles  sont les repères qui nous servent à effectuer nos choix les plus importants et orientent pour une large part nos actions et nos comportements (Schwartz, 2006).

Une valeur est une certitude fondamentale, habituellement consciente et durable, qui nous oriente dans notre manière d’être ou d’agir. Elle s’actualise dans un idéal ou une fin qui sera hautement désirable pour la personne ou pour la société (Legendre, 2005).

Une valeur reflète l’importance que nous attribuons à nos actes, aux choses, aux gens et aux événements (Terrier, 2013).   C’est une conception explicite du degré d’importance que nous accordons à des modalités d’être ou d’agir en vue d’atteindre un but dans un secteur défini d’activité ( Perron, 1972).

On peut considérer une valeur comme une croyance durable selon laquelle un mode spécifique de conduite ou un but de l’existence est personnellement et socialement préférable à d’autres conduites ou buts (Legendre, 2005; Rokeach,1968; Schwartz, 2006).

Les valeurs sont intimement liées aux finalités. Elles représentent ce qu’il importe de réaliser pour donner un sens tant à la vie de la personne qu’à celle de toute la communauté (Legendre, 2005).

Enfin, on peut dire que tout ce que les humains apprécient, estiment, désirent obtenir, recommandent, voire proposent comme un idéal, peut être considéré comme une valeur (Rezsohazy, 2006).

Mes valeurs

Voici ce que je considère « actuellement » comme mes principales valeurs. Je ne les ai pas mis en ordre rang d’importance (hiérarchisée), car c’est une opération très difficile. Ces valeurs sont en évolution et changent avec l’expérience, la réflexion, le vieillissement.

  • Santé physique et psychologique:
    • sécurité physique
    • sécurité psychologique
    • qualité des relations interpersonnelles (relation de couple et autres) ; contact humain
  • Reconnaissance :
    • prestige – ambition
    • popularité – réussite – succès
    • accomplissement – être respecté
    • sentiment d’utilité
  • Paix
    • sécurité
    • absence de conflit
    • harmonie
    • paix dans le monde
  • Humour
    • détente, rire
  • Connaissance
    • information, savoir
    • apprentissage
  • Créativité
    • Outils
  • Beauté
    • esthétique
    • raffinement
    • habillement
    • beauté du corps humain (homme et femme)
  • Plaisir
    • apprécier la joie de vivre
    • le bonheur
  • Autres
    • liberté – indépendance – autonomie
    • argent
    • rendre service – aider
    • stabilité – routine – régularité
    • satisfaction
    • spiritualité

 

Mes antivaleurs

Les antivaleurs sont le contraire des valeurs. Ce sont les aspects que l’on considère comme négatifs et que l’on veut combattre.

  • La Maladie et la Mort
  • L’infidélité – en amour – en amitié
  • La Peur
  • L’Anxiété
  • L’Immoralité
  • Les Conflits, la Guerre, le Terrorisme
  • L’Agressivité
  • La Frivolité – superficialité
  • La Pauvreté

Références 

Legendre, R. (2005). Dictionnaire actuel de l’éducation. Guérin, Montréal.

Perron, J. (1972). Psychologie des valeurs : résultats et visées d’un programme de recherche en milieu québécois. Conseiller canadien, 6 (2) avril. p. 82-94.

Pronovost. G. et Royer, C. (2004). Les valeurs des jeunes. Presses de l’Université du Québec.

Rezsohazy, R. (2006). Sociologie des valeurs. Armand Colin.

Rokeach, Milton. 1968. Beliefs, Attitudes and Values: A Theory of Organizationand Change. San Francisco : Jossey-Bass Publishers.

Schwartz, S. H. (2006). Les valeurs de base de la personne : théorie, mesures et application. Revue française de sociologie. 47, (4) p. 92-128.

Terrier, C (2013). Attitudes, croyances et Valeurs. Que devrais-je être ? www.cterrier.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *