Pandémie du COVID-19 et l’école: Conseils aux parents

 

Je me présente, je suis Pierre Potvin psychoéducateur et professeur chercheur retraité du département de psychoéducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Dans mon travail de chercheur j’ai eu l’occasion d’accompagner des enseignants et des écoles primaires et secondaires dans leur quête d’une meilleure réussite éducative de leurs élèves.

À l’occasion de la crise de la pandémie COVID-19, je réponds à l’appel du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ) auprès de ses chercheurs associés afin d’offrir aux parents  des conseils et des astuces pour maintenir les acquis scolaires de leurs enfants. Mon apport comme chercheur et psychoéducateur sera plus de l’ordre « psychoéducatif » et non lié directement  aux aspects « d’apprentissages scolaires »  

 … ………

Capsule 1

Être conscient de ce que demande l’état de crise de la pandémie

Une crise comme la pandémie actuelle peut déclencher chez les personnes (adultes, parents, enfants, ado.) : du stress, de la peur de la nouveauté et de l’inconnu, de l’anxiété, un sentiment de frustration et de colère. C’est tout à fait normal, notre cerveau se met en mode de protection et de survie. Il s’adapte à une nouvelle réalité et déclenche une foule d’émotions pour se protéger.

Comme parent, il devient important de prendre un moment de réflexion pour faire le point sur l’état de situation. Être conscient des différents défis que représente la situation de crise. Quelle est la réalité de la situation familiale : en ce qui concerne l’emploi de chacun; le nombre d’enfants et leur âge; leur degré d’autonomie lié aux tâches scolaires; les besoins particuliers de l’un ou de l’autre, etc.

Conseil : comme parent, éviter de se sentir coupable de ne pas pouvoir tout faire. Surtout éviter la comparaison avec d’autres familles. Chaque famille a sa réalité
 

Capsule 2

S’occuper de soi comme parent en premier lieu afin de pouvoir mieux s’occuper des enfants

Particulièrement dans une situation de crise le parent sert de modèle aux enfants. Ceux-ci apprennent par observation des comportements et des attitudes de leurs parents. Si le parent reste en contrôle, s’il reste calme malgré tout, cela aura des effets positifs sur les enfants. Pour être un bon modèle, il faut que le parent s’assure de répondre à ses propres besoins de base afin de rester en équilibre. Entre autres : régler la question financière s’il y a  eu perte d’emploi (démarche pour les programmes d’aide); l’organisation du télétravail s’il y a lieu; la garde des enfants si nécessaire; l’alimentation (épicerie), etc. Ces éléments passent avant de se préoccuper de la scolarisation des enfants. Par la suite, s’assurer de répondre aux besoins des enfants, entre autres, la scolarisation.

Capsule 3

La situation de crise peut être l’occasion de réaliser un projet familial

On a tous entendu parler de ces familles qui prennent une année de « congé » pour réaliser un projet familial de voyage en voilier et faire le tour du monde. À cette occasion les enfants réalisent l’école à la maison (sur le bateau) et profitent du voyage pour apprendre.

Sans être un voyage en voilier, la situation de crise pourrait être l’occasion de vivre un projet familial ou chacun à son rôle pour passer à travers de la crise. C’est une belle occasion de relever des défis, de s’entendre sur de nouvelles règles familiales durant cette période. Par exemple, c’est l’occasion pour les ado. d’assumer plus de responsabilités pour aider aux tâches domestiques; être le grand frère ou la grande sœur qui devient le « tuteur » du plus jeune pour les travaux scolaires, etc.

Capsule 4

L’encouragement des comportements positifs

En collaboration avec vos enfants et/ou vos ado. vous établissez ensemble les règles de la maison durant la période de crise. Ce sont des règles souples adaptées de ce qui existe déjà. Ceci comprend l’élaboration d’un horaire type des journées : lever, repas, période de travaux scolaires, temps consacré aux écrans (TV, tablette, jeux, etc.), exercices physiques (intérieur et extérieur), douche ou bain, heure de coucher, etc. Le tout adapté selon l’âge des enfants.

Il est reconnu en recherche que mettre l’accent sur les bons coups, les comportements positifs (exemple respecter les règles de la maison, les travaux scolaires, etc.) encourage les enfants à reproduire ces comportements. Pour encourager les comportements positifs, certaines écoles ont mis en place  L’encadrement par privilège. Le principe est de « récompenser » les élèves lorsqu’ils ont respecté les règles en leur offrant le choix d’un privilège (à la fin de chaque mois d’école). Vous pourriez adapter ce moyen en accordant un privilège à votre enfant pour souligner qu’il respecte bien les règles (l’horaire, les travaux scolaires, les tâches domestiques, etc.). Vous pouvez avoir une banque de privilèges que l’enfant choisit : quelque chose qu’il aime beaucoup, une activité spécial avec vous, un temps supplémentaire pour ses jeux vidéo, etc.  

Capsule 5

L’école à la maison

Le ministère de l’Éducation fournit aux parents d’élèves une trousse pédagogique[1] tant pour le primaire que pour le secondaire. Chaque famille reçoit ce matériel soit par courriel ou par la poste et ce à chaque semaine. De plus, le site L’école ouverte[2] offre un vaste choix de matériel et Télé Québec[3] va présenter des émissions de télévision liées à la scolarisation des enfants et d’ado. à partir du 13 avril 2020. De plus, en principe, les enseignants et/ou l’école devraient être en contact avec chaque élève (courriel ou téléphone) afin de faire un suivi des apprentissages.

Comme parent votre rôle n’est pas d’enseigner ou de remplacer l’enseignant. Votre rôle consiste à être un accompagnateur de votre enfant. Accompagner signifie encadrer, soutenir, encourager, faciliter les apprentissages de son enfant ou de son ado. Concrètement, comme parent vous prenez connaissance du matériel avec votre enfant et l’aidez dans ses choix. Plus l’enfant est âgé plus il sera encouragé à développer son autonomie et son sens des responsabilités (à partir particulièrement du 3e cycle primaire et du secondaire).  

Capsule 6

La situation de crise une occasion pour les parents, enfants et les ado. de développer de nouvelles compétences :Le style éducatif parental de type démocratique

Le style éducatif démocratique est reconnu comme celui qui favorise le mieux le développement des enfants et des adolescents. Il est caractérisé par un ensemble de règles claires établies par le parent en collaboration avec son enfant ou son adolescent, par une mise en application de ces règles, par l’utilisation de sanctions (les conséquences aux comportements) lorsque cela s’avère nécessaire, par de l’encouragement à l’autonomie et par une communication ouverte entre les parents et les enfants.

Capsule 7

La situation de crise une occasion pour les parents, enfants et les ado. de développer de nouvelles compétences : Encourager l’apprentissage de l’autonomie chez son enfant ou son ado

Une façon de développer l’autonomie est pour le parent d’amener le jeune qui fait face à un problème à développer sa capacité de le résoudre par la recherche de la solution la meilleure, non seulement pour lui-même, mais pour les autres personnes impliquées, le cas échéant.

Capsule 8

La situation de crise une occasion pour les parents, enfants et les ado. de développer de nouvelles compétences : Encourager l’apprentissage de l’effort et de la persévérance.

  • Devant une tâche difficile que votre enfant doit réaliser, aidez-le à diviser cette tâche en quelques étapes (selon la difficulté, 2, 3 ou 4 étapes).

  • Chaque étape devrait correspondre à un défi à relever dont le dosage sera juste assez difficile, mais pas trop.

  • Aider votre enfant à visualiser le résultat positif pour chaque étape.

  • Encouragez votre enfant à poursuivre son engagement jusqu’à la fin, même si les résultats ne sont pas très intéressants (apprendre à persévérer). Valorisez la persévérance et l’effort.

  • Enfin, apprenez à votre enfant à revoir la démarche utilisée pour qu’il soit bien conscient de la relation entre les moyens, les efforts et les résultats.

 

[1] http://www.csdecou.qc.ca/collegedescompagnons/trousses-pedagogiques-du-ministere/.

[2] https://www.ecoleouverte.ca/fr/

[3] Exemple: https://enclasse.telequebec.tv/ .

Intervention du ministre de l,éducation devant le manque de suivi des élèves de la part de certaines écoles et enseignants – Encadrement des élèves à distance: les écoles rappelées à l’ordre par Québec.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1704790/covid-19-education-roberge-rappel-ecoles-suivi-eleves-obligatoire

Autre article pertinent

https://www.ledevoir.com/societe/579318/la-loterie-scolaire?utm_source=infolettre-2020-05-21&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

 

Une réflexion au sujet de « Pandémie du COVID-19 et l’école: Conseils aux parents »

Répondre à Kamè Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *