Les femmes et le patriarcat – Texte de Raynald Horth

 

Les femmes et le patriarcat
Raynald Horth Ph.D.
7 mars 2020

L’oppression étant la situation des gens opprimés, les femmes étant de ces opprimés-là et le patriarcat étant le système socio-politique qui organise l’oppression.

Le patriarcat est le système de subordination des femmes aux hommes dans les sociétés contemporaines.

Travail ménager

Le travail ménager, c’est le travail fait à la maison par les femmes :  cuisine,  lavage, repassage, couture, courses, nettoyage, faire le ménage, mettre les enfants au monde, les éduquer, en prendre soin et ce, tout à fait gratuitement.

La vie en couple

La vie en  couple est l’institution par laquelle un travail gratuit est extorqué aux femmes. La gratuité du travail ménager ne dépend pas de sa nature puisque lorsque les femmes fournissent ce travail hors de la vie de couple, ce travail est rémunéré. Le même travail prend donc de la valeur – est rétribué – dès lors que la femme le fournit à des hommes avec qui elle n’est pas en couple.

Les femmes ne «  servent » pas qu’à la reproduction des personnes humaines, elles produisent plus de 50% du travail de l’humanité ; et 75% de ce travail est gratuit et bénéficie aux hommes.

 

Femmes assassinées et violentées

Dans le monde

En 2017, 50 000 femmes ont été assassinées dans le monde par un partenaire intime ou un membre de la famille

En 2017, 700 millions de femmes ont été victimes de violence conjugale dans le monde.

   Au Canada

 En 2018, 80 femmes ont été assassinées par leur conjoint.

 En 2016, 40608 femmes ont été victimes d’actes de violence commis par un conjoint ou un ex-conjoint

Au Québec

 En 2018, 12 femmes ont été assassinées par leur conjoint.

En 2016, 15131 femmes ont été victimes de violence dans un contexte conjugal.

800 000 femmes au Québec, ont vécu au cours de leur vie la violence physique et/ou psychologique de leur conjoint.

C’est la domination sociale et collective des femmes par les hommes qui permet la domination individuelle d’un homme sur sa partenaire.

La violence envers les femmes découle de cette forme d’organisation sociale qu’est le patriarcat. Tant que le système patriarcal sera présent, il soutiendra et concentrera le pouvoir entre les mains des hommes.

La violence envers les femmes est un comportement appris et utilisé par les hommes comme moyen de contrôle et de domination.

 

RAYNALD HORTH. Ph.D. Professeur universitaire titulaire retraité du département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). Il est auteur, poète, historien, artiste peintre et sculpteur, .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *