Avec le hijab, Bye! Bye! à l’autorité indépendante, neutre, impartiale et fiable du corps policier

 

Un texte de Yolande Potvin ma conjointe
le 16 avril 2018

Avec le hijab, Bye! Bye! à l’autorité indépendante, neutre, impartiale et
fiable du corps policier

 Avez-vous entendu le propos du 1er ministre Mr Couillard lequel a paru à la t.v. il y a quelques jours? Il a dit: « Je vais mettre au défi monsieur Legault (et…) de rencontrer cette jeune femme, et lui dire les yeux dans les yeux, qu’ils ne veulent pas qu’elle soit policière au Québec (etc). Puis, à un autre moment il dit que c’est « casser son rêve ». Oh la la! Quel langage culpabilisant, simpliste et superficiel. J’espère effectivement qu’il existe des politiciens qui seraient capables de dire à cette jeune fille qu’elle peut réaliser son rêve de devenir policière, mais qu’elle doit porter son hijab en dehors de son travail.

 Si cela était accepté pour cette jeune fille, – et que vous avez le sens de la justice – pourquoi cela ne serait pas accepté si un jeune homme, se disant chrétien, voudrait fixer une crois à l’avant de sa calotte de policier disant pour lui aussi, ce serait son rêve; puis, d’autres arriveraient avec les mots magiques, espérant réaliser leur rêve  Accepter que les uns et les autres apportent leur touche personnelle à l’uniforme policier, cet uniforme qui est conforme à la règle, cela pourrait altérer le message d’une autorité imposante et fiable reconnue par les gens; la société deviendrait troublée suite à l’ajout de tel ou tel objet modifiant l’image de cette uniformité à laquelle on s’attend; des gens pourraient alors se demander: « Mais qui est cette policière qui travaille au Québec et qui ne répond pas à la norme régissant l’habillement d’une  policière du Québec? Il serait insensé qu’une jeune fille de 17 ans vienne imposer à toute une société son choix personnel par rapport à l’uniforme régulier de la policière.

J’attire l’attention ici sur le propos suivant, très juste, énoncé par Denis Lévesque (à son émission du 12 avril): « c’est le seul métier où tu as le droit d’exercer la violence pour faire respecter la loi, et tu as un revolver…donc il faut que ce soit unanimement accepté que tu es indépendant, et neutre, et impartial. »  La société donne un très grand pouvoir aux policiers puisqu’ils ont le pouvoir de faire respecter les lois. Leur travail consiste à bien jouer ce rôle lequel les entraîne à apprendre aux citoyens à respecter des limites. Mais eux-mêmes, pour être de bons policiers, ils doivent avoir l’honnêteté de bien respecter le rôle qu’avec confiance la société leur a dévolu. Or leur rôle c’est précisément de représenter une autorité indépendante, neutre et impartiale.

Permettre cela à cette personne, ce serait devoir le permettre à tous ceux qui se mettraient à l’imiter et alors… bye bye autorité indépendante, neutre, impartiale et fiable du corps policier.

 Yolande Potvin

 

 

 

Une réflexion au sujet de « Avec le hijab, Bye! Bye! à l’autorité indépendante, neutre, impartiale et fiable du corps policier »

  1. c’est pourtant simple…garder les symboles religieux dans le privé….
    tous les symboles et partout…

    priez pour ma conversion si vous le désirez et le croyez nécessaire
    mais ne m’importunez pas sous prétexte de votre liberté

    que faites vous de la mienne, chez nous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *