Mémoire des orthopédagogues – Politique de la réussite éducative

Mémoire de l’Association des orthopédagogues du Québec  dans le cadre de la Politique de réussite éducative

http://www.ladoq.ca/sites/default/files/ladoq_memoire_consultations-mees_11-2016.pdf

Ce que je retiens

  • Très intéressant comme analyse et proposition de la part des orthopédagogues

  • Beaucoup d’insistance sur l’utilisation de données probantes, de savoir issu de la recherche et de savoir d’expérience reconnu

  • Demande d’une formation obligatoire de niveau maîtrise professionnelle et d’un Ordre professionnel des Orthopédagogues. Actuellement il y a dans les milieux scolaires des enseignants qui jouent le rôle d’orthopédagogue sans nécessairement avoir de formation de 2e cycle comme professionnel en orthopédagogie

  • Promotion du modèle RAI (Réponse à l’Intervention) avec les 3 niveaux d’intervention selon certaines conditions.

Questionnement et remise en question

  • Ce que j’ai constaté dans mes accompagnements d’écoles, c’est qu’au primaire  l’orthopédagogie est très présente, mais je ne suis pas en mesure de dire que les interventions sont efficaces. Encore beaucoup d’interventions avec sortie de classe des élèves plutôt qu’en classe en partenariat avec les enseignants. Aussi, pas clair sur le terrain qui sont vraiment les personnes qualifiées en tant que professionnel orthopédagogue.

  • On  demande un Ordre professionnel pour les Orthopédagogues, je crois qu’il serait souhaitable qu’il y ait un Ordre professionnel pour les enseignants et une intégration des orthopédagogues à cet Ordre.

  • On propose la création d’un Institut National d’Excellence en Éducation. Je ne suis pas favorable à cette demande. Je crois qu’on a les structures actuelles à ce niveau avec le Conseil Supérieur de l’Éducation (CSÉ) et le Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ). Il s’agit d’investir financièrement davantage dans ces deux structures déjà existantes et d’élargir le mandat du CTREQ plutôt que de créer une nouvelle structure. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *