Surstimulation et pollution de l’esprit

Inspiré de Christophe André (2011). Méditer, jour après jours. 25 leçons pour vivre en pleine conscience. L’iconoclaste.

Les pollutions de l’esprit

Nos capacités attentionnelles sont à la base de notre efficacité mentale comme de notre bien-être… nos modes de vie contemporains tendent à les affaiblir et à l;es appauvrir: nous évoluons de plus en plus dans des environnements « psychotoxiques », quyi fragmentent notre attention en lui imposant de nombreuses interruptions (publicités – courriels – SMS)… ceci développe notre tendance à sauter d’un objet à un autre, d,un objet à un autre, d’une distraction à une autre… (André 2011, 96).

Il existe des pollutions psychiques qui contaminent notre esprit, violent notre intimité, perturbent notre stabilité intérieure … un matérialisme psychotoxique … (André 2011, 135).

Notre attention est sans cesse captée, attirée, et finalement fragmentée, segmentée. Elle finit pas devenir « accro » au bruyant, au clinquant, au facile, au prédigéré, au prépensé (André 2011, 135).

On est gavé d’informations qui tournent en boucle et se répètent d’un jour à l’autre… notre conscience devient encombrée de trop de choses inutiles… (André 2011, 136).

La surabondance n’a rien à voir avec la fertilité (André 2011, 137).


(Potvin). L’explosion des nouvelles technologies, particulièrement du téléphone intelligent  et aussi des médias sociaux apportent avec elles de formidables possibilités, mais aussi des effets secondaires importants. J’observe autour de moi divers phénomènes:

  • cette nouvelle habitude d’autoportraits en surabondance  (sel fi) et ce partage sur les médias sociaux – ce besoin de faire savoir qu’on existe…
  • cette nouvelle habitude, dans des colloques ou congrès, lors de pauses, d,être rivé à son   Iphone, à texter, et envoyer des SMS. Une impression que le monde est occupé ailleurs au lieu de se parler ici et maintenant

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *