Bien-être social : 15 millions d’économies

Québec modifiera certaines modalités de son programme d’aide sociale afin d’économiser 11 à 15 millions de dollars, a annoncé le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Il est question de faire du ménage dans la loi et d’aider les jeunes à l’employabilité. Tout ceci est très louable et personne n’est contre le fait de faire des économies et d’éviter les abus.

La députée Thérèse David, qui s’y connait dans ce domaine, estime que le Gouvernement au lieu de couper dans les prestations devrait investir des millions dans les organismes communautaires qui ont l’expertise pour venir en aide aux assistés sociaux. Je partage ce point de vue.

La problématique liée à la question des bénéficiaires de l’aide social est très complexe. On y retrouve les conséquences du décrochage scolaire, la non-qualification pour l’emploi, les problèmes de pauvreté et toutes les conséquences associées, les problèmes de santé physique et de santé mentale ainsi que la transmission intergénérationnelle. C’est à ces problèmes que le Gouvernement doit s’attaquer s’il veut favoriser l’employabilité et amener les assistés sociaux à quitter ce statut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *